• architecture-interieure-1
  • architecture-interieure-2
  • architecture-interieure-3
  • architecture-interieure-4
  • architecture-interieure-5
  • av_Thiers_palier1
  • expert-comptable_accueil

Blog

<- Retour aux actualités
  • 03/03/2013

    Non, le Feng Shui ce n'est pas de la "déco" !

    Un cas contrariant m’oblige à clarifier une chose importante : le Feng Shui est un art du placement, une technique qui sert avant tout à tirer parti de l’espace…

    Plus une telle démarche est effectuée tôt, plus elle peut être efficace !

    Le Feng Shui a, malheureusement, été vulgarisé en Occident sous une forme simplifiée, et par une décoratrice américaine nommée Sarah Rossbach. Et comme elle est décoratrice, elle a tiré parti de ce qui, dans la technique, l'interpellait.

     

    Et voilà comment nous, praticiens en Feng Shui, sommes contactés par des clients qui nous disent en substance : « nous sommes en train de faire construire une maison, les cloisons sont en cours de pose… On aimerait bien maintenant savoir quelles couleurs mettre sur les murs ! ».

    Les couleurs, les matériaux, la « déco », oui bien-sûr ça compte… mais ça n'est guère que la cerise sur la gâteau, comparé à l'efficacité qu'on peut atteindre en prenant les choses du départ !

     

     

    Le cas suivant va me permettre de clarifier.

    Je suis contactée par un entrepreneur, il construit un restaurant de 700m². Les fondations sont coulées ; il me demande de réaliser une décoration « Feng Shui », afin que les clients se sentent bien et donc reviennent, assurant ainsi sa prospérité.

    Je me rends sur place. Je prends les mesures de la façade. Pas de doute car nous sommes le long de l’autoroute donc le côté les plus actif est vite trouvé.

     

    Je construits la carte énergétique,que voici :

     

     

     

     

    L'analyse est impitoyable :

    Au centre, nous avons le 5, le fameux "empereur jaune" de certains auteurs, ce qui va rendre très problématique les questions de prospérité; plus particulièrement, cela génère une stagnation, un plombage, une lourdeur.

    Nous avons un alignement de secteurs avec les 3 étoiles Terre, ce qui va également renforcer ce plombage

    Bref, un potentiel de prospérité vraiment médiocre.

    S’il persiste dans son projet de construction, il va falloir que cet entrepreneur aille chercher sa prospérité soit dans la qualité de sa cuisine (dont j’ignore tout !), soit dans ses propres ressources énergétiques ; dit autrement, il va devoir mettre son énergie personnelle au service de son lieu de travail, alors que l’objectif du Feng Shui est justement l’inverse : mettre l’énergie du lieu au service de notre énergie vitale !

     

     

     

     

    Ce qui est vraiment dommage dans cette histoire, c’est qu’il aurait pu trouver une autre orientation sur le terrain, en menant l’étude au départ c'est-à-dire avant de déposer le Permis de Construire (et même avant de tracer le plan masse du bâtiment !)… Simplement pivoté de 17°, le bâtiment se serait vu doté d'une carte est complètement différente… et le potentiel aurait été beaucoup plus serein !