• architecture-interieure-1
  • architecture-interieure-2
  • architecture-interieure-3
  • architecture-interieure-4
  • architecture-interieure-5
  • av_Thiers_palier1
  • expert-comptable_accueil

Feng Shui classique chinois

Feng Shui occidental vs Feng Shui classique

Feng Shui traditionnel chinois et Feng Shui occidental : des portées bien différentes !

 article écrit par Catherine MASSON

 

Avec la grande influence des médias, beaucoup ont, aujourd'hui, déjà entendu parler du Feng Shui. Au moins un bon nombre d'entre eux connaissent le nom de cet art ! Et bien sûr, depuis quelques décennies, un nombre important d'Occidentaux s'y intéressent de plus en plus, dans l'espoir d'améliorer leur vie. Cependant, le problème réside dans le fait qu'il y a certaines contradictions entre les pratiquants de cette discipline.

 

Aujourd'hui, on parle principalement de Feng Shui traditionnel chinois et de Feng Shui occidental. Concernant cette dernière, nombreux sont les praticiens qui prétendent qu’il s’agit  d'une amélioration du Feng Shui traditionnel chinois, afin de mieux « coller » au monde occidental d'aujourd'hui. Ils cherchent à faire passer l’idée que ce "type" de Feng Shui serait la solution pour la prospérité que l'on recherche à notre temps.

 

 

Des idées reçues concernant le Feng Shui

 

Résultant des différentes informations qui circulent partout dans les médias, des idées reçues se sont formées dans la tête de bien des gens, à propos du Feng Shui. On rencontre le plus souvent ces idées les plus couramment admises. Qu'en est-il si l'on se réfère au Feng Shui traditionnel ?

 

  •  Feng Shui et zen désignent la même idée

Un environnement « zen » n'est pas nécessairement Feng shui, bien que le Feng Shui puisse transformer un endroit en espace « zen » ; un espace épuré, respectant la nature et facilitant la méditation.

 

  • Le Feng Shui est l'art de décorer

Il est vrai, l'expert en Feng Shui peut demander de placer tel objet à tel endroit ; ou d'ajouter un objet à un endroit précis. Bien que l'occupant puisse trouver ces changements favorables à la décoration de sa demeure, l'objectif du Feng Shui n'est pas de décorer une habitation. Son but est d'apporter les arrangements nécessaires permettant la bonne circulation de l'énergie Qi, afin de faire régner l'équilibre entre l'homme et son environnement.

 

  •    Le Feng Shui est une religion venue de Chine

Il n'en est rien. Ce n'est pas une religion apportée par un gourou qui aurait fait un voyage de Chine en Occident, pour en faire profiter le monde. Il s'agit d'un savoir chinois ancestral issu de l'observation de l'impact de l'environnement sur l'homme et de la détermination des lois de la nature qui le régissent. Ainsi, le Feng Shui n'est pas non plus de la magie, ou encore l'art d'utiliser des objets aux pouvoirs magiques.

 

Comment est né le Feng Shui occidental ?

En réalité, si ces idées reçues existent, c'est en grande partie le résultat d'un "genre" de Feng Shui apparu dans les années 70/80 : le Feng Shui occidental connu aussi par l'appellation Feng Shui New Age. Aujourd'hui, c'est ce dernier qui est le plus populaire en Occident.

Le Feng Shui classique chinois est un art qui peut sembler bien compliqué, et certains principes embrassent des notions nouvelles et même étrangères pour les Occidentaux. D'où le développement du Feng Shui occidental qui leur sera plus simple, plus facile d'accès et mieux adapté à leur façon de penser.

Malheureusement, cette tentative de plaire à l'esprit occidental est bien souvent mue par une recherche de profit financier. Et le Feng Shui occidental s'est réduit à devenir seulement un art de la décoration pour la plupart de gens. L'envie de simplifier les choses a conduit  à l'utilisation d'objets dits magiques pour apporter comme en un seul clin d'œil le bonheur et à délaisser bon nombre des principes du Feng Shui traditionnel. La recherche de recettes simples et d’effet « baguette magique »  sont la base de ce mode de Feng shui.

 

 

Feng Shui classique et Feng Shui occidental n'ont à voir !

Le Feng Shui traditionnel chinois a vu le jour il y a plusieurs milliers d'années en Chine. Il vise à harmoniser les énergies circulant dans l'habitat de l'homme afin de lui apporter le bien-être. Il se base sur des principes bien précis qui ont montré leur efficacité depuis plusieurs milliers d'années.

Le Feng Shui occidental, par contre, a été inventé dans les années 80 aux Etats-Unis. Les principes du Feng Shui traditionnel chinois ont été considérablement simplifiés ou abandonnés.

Le Feng Shui classique chinois exige une bonne compréhension du Qi provenant de la nature et dont l'écoulement peut être influencé par les formes du terrain, ainsi que les constructions humaines. L'objectif de l'expert en Feng Shui traditionnel est donc de diriger les énergies favorables dans l'habitat et d'éviter ou dévier les mauvaises énergies pour apporter aux occupants la prospérité dans différents domaines de leur vie. Les objets (décoration, amulettes…)  en eux-mêmes ont un impact plus réduit par rapport au jeu du Yin et du Yang. On analyse chaque lieu en fonction de ses habitants, en tenant compte de la façade et de la date de construction du lieu. Il existe 216 cartes énergétiques différentes !

Le concept du Qi s'est vu simplifier, dans le Feng Shui occidental. On utilise ainsi des objets favorisant par exemple la richesse ou les relations. Il découpe l'habitat en huit secteurs (qui sont les mêmes pour chaque occupant et pour toutes les maisons), en prenant comme référence la porte d'entrée qui constitue le Nord symbolique. A ces huit secteurs, on fait correspondre des préoccupations telles que la santé, la famille, la richesse, la connaissance, etc.

Ce ne sont là bien entendu, que quelques petits exemples permettant de voir la grande différence entre le Feng Shui classique chinois et le Feng Shui occidental.

 

Ainsi, si l'on considère le Feng Shui occidental, il a comme avantage d'être une première approche d'initiation dans l'amélioration de l'habitat : notion de ranger, de débarrasser... Cependant, il a entrainé beaucoup de confusion dans la tête des gens, ne sachant plus distinguer l'objectif du Feng Shui, le mêlant à la décoration, la superstition, etc. Pire, le souci de simplification des concepts originaux du Feng Shui a entrainé la perte de son efficacité…. Et l’idée que cet art si subtile peut s’apprendre dans un livre ou en quelques jours de stage, alors que, tel le médecin, il s’agit d’un vrai métier !

 

Révéler et optimiser le potentiel des lieux avec le Feng Shui classique chinois

La pensée chinoise est pragmatique : si une méthode est utile et efficace, elle perdure.

Dans le cas contraire, elle est abandonnée. Et cela, même si les bases théoriques et scientifiques manquent et ne permettent ni d’expliquer ni de modéliser l’efficacité de cette méthode. 


 Parmi les techniques prônées par la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’étude des lieux et du juste placement de l’homme est une technique majeure. 

La pensée chinoise a codifié l’influence du temps et de l’espace. L’influence du temps est l'objet d'étude des BaZi (« 4 piliers de la destinée »).

L’influence du lieu est l'objet d'étude du Feng Shui.

Dans la forme classique, l'un ne va pas sans l'autre : il s'agit de décoder la rencontre entre un lieu et une personne.

feng shui classique chinois

feng shui montagne

Dans cette pensée classique chinoise, la sagesse et l'art de la longévité consistent à utiliser le peu de liberté que nous avons, en tant qu'être humain, pour décoder ces influences du Temps et du Lieu... et ainsi n'agir qu'à bon escient, c'est-à-dire au bon endroit et au bon moment !

Mes prestations en Feng Shui

Mes prestations en Feng Shui prennent plusieurs modalités :

- audit des lieux avant la prise de décision d'acquérir ou de louer un lieu

- audit et optimisation lorsqu'une problématique apparaît

- diagnostic avant mon intervention en architecture intérieure

- formations courtes et formations professionnalisantes (voir rubrique "événements et formations")

A quoi sert le Feng Shui ?

feng shui tracés régulateurs
  • A identifier les scénarios potentiels de fonctionnement dans les différents secteurs des bâtiments ou des terrains
  • A améliorer, corriger ce potentiel du lieu, en l’aménageant de façon adéquate et en donnant aux occupants le mode d’emploi du lieu ; par exemple, se placer dans tel ou tel secteur afin d’y réaliser plus facilement telle ou telle activité

Et ce, afin de faire du lieu un allié pour atteindre nos objectifs.

Ces scénarios touchent aux domaines suivants :
  • Prospérité (activité professionnelle, résultats scolaires, développement commercial, trésorerie, procès…)
  • Santé (stress, concentration, sommeil, … sans pour autant se substituer à un avis médical)
  • Relations (conflits, dynamique de groupe, …)
feng shui géobiologie forêt
feng shui classique chinois Le Feng Shui est l’art de provoquer ce que nous nommons la chance, ou le hasard. Se placer dans tel endroit, dans telle direction, … permet que les activités soient plus fluides, la concentration meilleure, l’impact plus opportun… et l’objectif plus facile à atteindre !

Bien plus qu’une technique de décoration, c’est une technique de longévité, de santé et de développement personnel.

Mon approche consiste d’abord à positionner les personnes et les activités au bon endroit et au bon moment, en organisant les flux de circulation naturels des usagers du lieu. Je définis les lieux à activer, ceux à pacifier… et je formalise ce mode d’emploi pour mes clients.

Ensuite seulement, nous abordons les modifications en termes de décoration : couleurs, matières, objets…

 

 

feng shui classique chinois

 

feng shui classique chinois

Pour moi,

une intervention réussie

est une intervention dont

seuls les effets sont perceptibles,

sans que les remèdes ne le soient.

 



Exemple d’application : une agence de voyage

Le Feng Shui des jardins

Par nature et par définition, le Feng Shui traditionnel envisage la maison ou le bâtiment en lien avec  son environnement extérieur. Il est donc logique d'intégrer le jardin dans l'étude feng shui :

  •  comment accède-t-on à la maison ? en ligne droite, en courbe ? cela ne correspond pas à la même énergie...
  • comment la maison est-elle baignée par le Qi extérieur ? est-ce le bon dosage ? comment mieux doser ce flux ? 

Dans le Feng Shui traditionnel, la carte énergétique du jardin est la prolongation de la carte énergétique générée par la maison. C'est ainsi que le Feng Shui traditionnel ne distingue pas le Feng Shui du Jardin du Feng Shui de la maison.

Ainsi, l'analyse de cette carte doit permettre de placer les fonctionnalités diverses du jardin : où placer le barbecue ? la balançoire et les jeux des enfants ? une piscine ou une pièce d'eau avec des poissons ? le potager ? où s'installer pour déjeuner, pour lire ou faire la sieste ?

Grâce à la "théorie des 5 éléments", le décryptage de la carte énergétique permet aussi de choisir le type de mobilier, la "déco" : en bois massif ? en plastique léger, coloré et lumineux ? en métal ?

Enfin, le type de plantes, leur couleur, leur forme, peut également être affiné grâce à cette même "théorie des 5 éléments" : le buis taillé en boule est certes du Bois, mais c'est aussi un peu plus du Métal que le même buis taillé en cône... Le hêtre pourpre est certes du Bois, mais il est aussi un peu plus Feu qu'un hêtre classique...

L'emplacement des sujets importants doit aussi être envisagé, grâce aux Tracés Régulateurs et à la Géobiologie, de sorte à réguler l'onde de forme du bâtiment : arbres, terrasses, appentis, piscines... ne devraient pas être placés sans tenir compte de ces techniques !

Conseil pratique : placez-vous dans vos directions favorables

Faut-il toujours dormir la tête au Nord ?

Le Feng Shui classique Chinois permet de déterminer, pour chacun d'entre nous, les directions qui sont favorables, en fonction de l'activité.

 

Comment procéder ?

En fonction de votre année de naissance, vous pouvez déterminer votre chiffre "Gua" de naissance :

 Ici, on se réfère à un calendrier différent de notre calendrier civil occidental. Le changement d'année se situe entre le 3 et le 5 février.

Plusieurs cas sont donc à considérer :

  • la personne est née à partir du 6 février inclus : c’est bien l’année qui est à prendre en compte ; par exemple, une personne née le 15 mars 2005 : on prend 2005.
  • la personne est née entre le 1er janvier et le 2 février inclus : c’est l’année précédente qui sert de référence ; par exemple, une personne née le 03 janvier 1995 : on prend  1994.
  • la personne est née entre le 3 et le 5 février inclus : il convient de se référer au tableau ci-dessous, qui précise le jour et l’heure du changement d’année.

On se réfère ensuite au tableau suivant : les hommes chercheront leur Gua en se référant à la ligne en haut, les femmes, à la ligne d'en bas.

 

Une fois déterminé votre Gua de naissance, vous pouvez déterminer les 4 directions favorables (F) et les 4 directions défavorables (D) qui vous conviennent, selon le tableau suivant :

 

 

Mode d'emploi des directions ainsi obtenues :

Plus vous passerez du temps dans vos directions favorables, plus vous économiserez votre énergie ! Inversement, passer du temps dans des directions défavorables est source de fatigue. Ainsi, repérez dans quelles directions vous dormez, vous travaillez, vous mangez, vous préparez le repas... bref, dans quelles directions vous passez du temps. Essayez de vous placer, dès que possible, dans une direction bénéfique ; rappelez-vous qu'il n'y a pas de petit gain !

Cependant, chaque direction a sa spécialité :

  • si vous avez besoin de stimuler votre créativité, vous aurez tout intérêt à vous installer  face à la direction F1
  • si vous avez besoin de concentration, c’est la direction F3 qu’il vous faut privilégier.
  • Si vous faites face à une situation dont vous ne maîtrisez pas tous les tenants et aboutissants (typiquement, une réunion à laquelle vous participez), faites face à la direction F4.
  • Pour vous ressourcer, asseyez-vous face à la direction F2, que les chinois dénomment « médecin céleste ». Dans l’idéal, dormez avec la tête dans cette direction.

Les directions D sont défavorables et sont à éviter autant que possible. Dans le tableau ci-dessus, elles sont classées de la moins problématique à la plus problématique. D2 et D1 sont vraiment à éviter.