• architecture-interieure-1
  • architecture-interieure-2
  • architecture-interieure-3
  • architecture-interieure-4
  • architecture-interieure-5
  • av_Thiers_palier1
  • expert-comptable_accueil

Pollutions électromagnétiques

Une soirée et une enquête sur le sujet

Avec mon partenaire MOVAE, nous organisons fin avril 2016, une soirée sur le thème de la pollution éléctromagnétique :

  • Quels sont les risques ?
  • Chez soir et au bureau, comment s’en protéger ?

Afin de préparer cette soirée, nous proposons une enquête : elle ne vous prendra guère plus de 4 minutes à remplir…

Merci de cliquer (ctrl+clic) sur le bandeau bleu ou sur ce lien

Merci aussi de faire circuler cette information à vos réseaux… Il est important qu’un maximum de personnes remplissent ce questionnaire :

 

A bientôt pour plus d’informations sur cette soirée.

 

Un sujet d’actualité

On a beaucoup parlé de perturbations liées aux antennes relais, aux lignes à haute tension…Le Grenelle des Ondes, des procès très médiatisés contre des opérateurs de téléphonie portable, ont mis la pollution électromagnétique sous le feu des projecteurs.

Pourtant, nombreux sont ceux qui continuent de penser que la nocivité n'est pas démontrée... Malgré des études récentes qui ont montré, sur les lapins, des troubles cardiovasculaires, et sur les rats, des troubles du sommeil et de la sensation de satiété. Il est également démontré que la pollution électromagnétique engendre des cassures de l'ADN et du stress oxydatif. Ces mécanismes sont à l'oeuvre dans nombre de pathologies.

pollution electromagnetique

pollution electromagnetique

Les impacts sur la santé

La pollution électromagnétique peut favoriser des troubles fréquents :

  • Plus grande sensibilité aux virus et bactéries
  • Maladies auto-immunes
  • maladies inflammatoires
  • Troubles neurovégétatifs : fatigue, maux de tête, nervosité, troubles du sommeil, stress
  • Facteur favorisant pour certains types de cancer (leucémie en particulier)

Dans tous les cas, l'avis médical reste impératif !

Facteurs de risques

pollution électromagnétique
  • L’intensité des champs
  • la distance par rapport aux sources d’émission
  • Le temps d’exposition (durée par jour, nombre d’années)
  • Le moment d’exposition (sensibilité plus forte pendant le sommeil)
  • La sensibilité individuelle ; certaines personnes sont électro sensibles (ou hypersensibles)
  • D’autres facteurs environnementaux : alimentation et facteurs congénitaux en particulier.

 

On sait désormais qu'il y a un lien avec la toxicité environnementale et l'exposition aux polluants chimiques, aux métaux lourds...

On sait également que l'électro-sensibilité (EHS) apparaît soudainement lorsque la résistance de l'individu a été épuisée, et surtout lorsqu'il n'a pas été averti par des signaux avant-coureurs : maux de tête, troubles visuels, acouphènes, sensations de picotements.... Ces symptômes étant assez atypiques et pouvant être la conséquence de bien d'autres facteurs.

Des mesures rationnelles pour localiser les enjeux

Un diagnostic  réalisé avec des appareils permet de poser le problème de façon rationnelle et objective.
Et ainsi de se rendre compte que, parfois, l’antenne-relais située devant la fenêtre est moins problématique que le radioréveil, le simulateur d’aube ou la lampe de chevet à côté duquel on dort pendant 8 heures !
Ce diagnostic permet de retrouver une marge d’action sur son environnement, d’améliorer sa qualité de vie par des moyens parfois très simples, et nettement moins coûteux qu’un déménagement ou la rénovation de son installation électrique ! 

Méthode de diagnostic :

J’utilise trois appareils de mesure :

pollution electromagnetique pollution electromagnetique pollution electromagnetique
GIGAHERTZ ME 3030B pour les champs électriques et magnétiques GIGAHERTZ HF 32D pour les Hautes fréquences  CATHOM DT300 pour vérifier la prise de terre.

Le recours à ces appareils, ainsi qu'au Smogtec esi 24, permet d'objectiver, de localiser précisément les sources de pollution, et permet de voir l'impact immédiat de modifications faciles à réaliser sur place (comme le déplacement de sources de pollution, la déconnection d'une box...)

Solutions et plan d’action :

Une fois localisés les points à problème, les solutions peuvent se situer à plusieurs niveaux :
- Réduction des émissions à la source : action sur l’installation électrique, le tableau électrique…
- Eloignement maximum de la source d'émission
- Exclusion ou limitation du nombre de sources 
- Création d'un écran entre la source et l'espace à préserver 
- Apprentissage d’un usage qui réduit le temps et l’intensité d’exposition
- Etc. 

 

Ma responsabilité, en tant qu'architecte d'intérieur, est importante : ma connaissance dans ces phénomènes permet de vous conseiller, de vous informer.

 


Le diagnostic des pollutions électromagnétiques doit être envisagé lorsque l’on a affaire à des troubles de type stress, difficultés de concentration, difficultés de sommeil, fatigue, certaines pathologies, toujours en support de l’action du médecin traitant.

La maîtrise de ces techniques est également pertinente lors de la conception ou de la rénovation de votre lieu de vie ou de travail.

Actions curatives et action préventive : conception biocompatible de l’installation électrique

Il est préférable en effet d’intervenir dès la conception du lieu et de l’installation électrique :

  • Emplacement du tableau électrique (blindé)
  • Soin du plan électrique : passage des câbles électrique et recours à des câbles blindés
  • Conception soignée de la prise de terre
  • Câblage pour les données, afin d’éviter le WiFi
  • Positionnement des zones nuit loin des sources extérieures de pollution 
  • Recours à des IAC (Interrupteur Automatique de Champ), ce qui suppose uen conception du plan électrique spécifique

 

Je réalise et anime des sensibilisations, dans le cadre familial et professionnel :

  • comment se protéger, être acteur de sa propre santé ?
  • quelles sont les sources de pollution, chez soi et au travail ?
  • Comment utiliser le téléphone portable ?
  • Comment choisir ses  appareils électriques ?
  • Quels réflexes adopter ?

L'objectif est de prendre soin de sa résistance, et de restaurer ses forces. Il est aussi d'objectiver les situations.


Exemple d’intervention : hypersensibilité aux ondes électromagnétiques