Étoile Solitaire et Étoile Abandonnée : solitude chérie ou solitude redoutée ?

Cet article vient clore la série « à la découverte de soi-même, avec les « petits dieux » en BaZi »

Leurs points communs :

Une interrogation de notre rapport aux autres

Étoile Solitaire et Étoile Abandonnée parlent toutes deux de notre rapport aux autres.

Un autre point commun entre les deux : elles sont présentes dans la trame de naissance, et ne peuvent pas être apportées par le temporel.

Comment les trouver ?

Pour les trouver, elles ont en commun que le point de départ est l’animal du pilier du Jour de naissance, c’est-à-dire le palais du couple.

On peut remarquer, avec un œil techniquement aiguisé, que le point de départ concerne les animaux alliés dans le cadre de ce qu’on appelle Directionnelle : les animaux dans lesquels un élément est à sa force maximale (par exemple, Tigre, Lapin et Dragon forment la directionnelle Bois car ils concernent le printemps, saison où le Bois est le plus fort.)

Leur impact est cependant différent.

L’étoile Solitaire, ou le besoin de son Jardin Secret

Comment trouver l’étoile solitaire ?

Pour détecter l’Étoile Solitaire, reportez-vous au tableau suivant :

Un exemple : l’étoile solitaire

Voici un exemple.


La personne est née un jour du Serpent, qui fait partie de la directionnelle Feu. La présence du Singe comme animal du Mois de naissance indique la présence de l’Étoile Solitaire dans ce mois de naissance.

Quel est l’impact de l’Étoile Solitaire ?

L’étoile solitaire induit une difficulté à entrer en fusion avec un collectif (famille, groupe d’amis…).

C’est un atout, car la personne garde son autonomie de pensée et son sens critique. Elle n’est pas facilement manipulable, ne suit pas aveuglement le collectif, l’esprit de groupe.  La pression de conformité n’a que peu de prise sur elle.

Elle a une facilité à se mettre « en position méta », comme disent les coaches, pour prendre de la hauteur, se dissocier d’une situation, l’observer avec distance et rationalité.

Cela fait donc de bons thérapeutes, des coaches, des sociologues, des anthropologues (si c’est cohérent avec le reste du thème !)…

Mais cette difficulté de fusion peut aussi être source de souffrance. En général, je présente les choses ainsi :

« Lorsque vous étiez au collège, et qu’on vous invitez à une « boum », il y avait toujours un moment où vous vous extrayiez du groupe, vous mettiez contre le mur, regardiez vos amis se trémousser … et commenciez à vous dire « qu’est-ce que je fais là ?? »

Et très souvent, ça parle complètement ! Cela peut être vraiment frustrant, de ne pas se réjouir avec les autres sans se poser de question sur le sens de ce qu’ils font !

Pour maintenir sa vitalité, la personne a besoin de son jardin secret, dans le temps (un temps pour soi, seul avec soi-même) et dans l’espace (sa pièce, son bureau, son atelier… ou même, sa chambre à part, son studio, son cabanon,… !).

Parallèle avec le test MBTI

On peut faire le parallèle avec le test MBTI, ce test de personnalité très utilisé, depuis la 2nde Guerre Mondiale. MBTI signifie « Indicateur Typologique Myers-Briggs », dérivé des travaux de Carl Gustav Jung. Ce test classifie la personnalité selon 4 critères, caractérisés par des lettres (cela peut provoquer des discussions, en équipe, comme : « moi je suis ENFP, et toi ? »)

Le premier de ces critères, caractérisé par les lettres E ou I, caractérise la façon doc la personne acquiert de la vitalité.
Le type E, extraverti, a besoin de voir du monde, de sortir, pour être stimulé dans sa vitalité et sa créativité. Cette personne aura besoin d’échanger avec d’autres personnes pour avoir des idées nouvelles, pour avancer sur ces projets, etc.

Le type I, introverti, a besoin de moments seul avec lui-même, de moments d’introspection, pour sa vitalité et sa créativité. L’Étoile Solitaire correspond à ce besoin.

Ce n’est pas un trouble de la personnalité !

Cela ne fait PAS de cette personne quelqu’un d’asocial ni phobique sociale. Elle peut tout à fait animer des réunions, faire des conférences… mais une fois chez elle, enchaîner sur un dîner entre amis ou une sortie au théâtre, c’est un peu trop lui demander ! Elle aura plus besoin d’un bon bain, enfermée dans la salle de bains !

Il y a simplement un équilibre à trouver, entre le temps passé avec d’autres personnes (qui peuvent être des amis ou des clients, mais aussi son conjoint ou ses enfants !) et le temps passé seul avec soi-même.

Pour l’entourage, conjoint ou enfants, cela peut être assez déstabilisant… si ce besoin n’est pas identifié ou verbalisé. Surtout si cet entourage a l’Étoile Abandonnée dans sa propre trame énergétique.

Le besoin de moments de solitude et d’espaces de retrait, le besoin de jardin secret, est une nécessité irrépressible. Pour la personne, se forcer à « faire plaisir à son conjoint » ou à « être disponible pour ses enfants », cela n’est possible qu’un temps. Cela finit rapidement par être source de stress, d’épuisement, voire d’agressivité et de conflits.
Identifier ce besoin, le » poser sur la table » et établir des règles du jeu, est une nécessité vitale lorsqu’on a l’Étoile Solitaire. Si c’est votre cas, délimitez votre territoire, verbalisez votre besoin, écoutez-le, faites-le respecter…Ne vous forcez pas à rester dans le groupe. Vous êtes seul responsable de votre vitalité, et suivre votre besoin d’introspection, c’est un besoin vital !

 

L’étoile Abandonnée, ou la blessure d’abandon

Comment trouver l’étoile abandonnée ?

Pour détecter l’Étoile Abandonnée, reportez-vous au tableau suivant :

Un exemple : l’étoile abandonnée

Voici un exemple.


Dans cet exemple, la personne est née, elle aussi, un jour du Serpent, qui fait partie de la directionnelle Feu. La présence du Dragon, à demeure dans le thème, indique l’Étoile Abandonnée. Dans cet exemple, il y en a même deux : dans le mois de naissance et dans l’heure de naissance.

Quel est l’impact de l’Étoile abandonnée ?

L’Étoile Abandonnée  est toujours liée à un animal Terre qui apporte l’Étoile Abandonnée. Or les animaux Terre comportent une caractéristique de lenteur, inertie, enfermement, plombageet quelque chose qui est caché, secret, refoulé.
Cela laisse entendre quelque chose d’inconscient, de refoulé, qui inhibe ou plombe la personne.

Un parallèle avec Lise Bourbeau et les 5 blessures de l’âme

On peut faire le parallèle avec les travaux de Lise Bourbeau et son best-seller « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même », Editions Pocket, 2013.
Elle cite 5 blessures liées à l’enfance : Rejet, Abandon, Trahison, Humiliation et Injustice.

A votre avis, quelle blessure correspond à l’Étoile Abandonnée ? La blessure d’Abandon, évidemment !

Selon la théorie de Lise Bourbeau, cette blessure d’abandon engendre de la dépendance.
C’est exactement ce que provoque l’étoile Abandonnée.
Elle engendre une telle crainte d’être abandonnée que la personne va rechercher la fusion, la présence de l’autre (conjoint par exemple). Si ce conjoint, de son côté, a l’étoile solitaire, vous imaginez le genre de situations qui peuvent se produire… Pas du tout dans la sérénité !
La personne va attirer l’attention, recherche la présence, le soutien, à la limite du fusionnel. Le « non » va être considéré comme une mise en danger de la relation, insoutenable pour la personne.

Voici un exemple :

Noémie a épousé un homme beaucoup plus jeune qu’elle, qui était aussi le meilleur ami de sa fille. Elle me le décrit :

« Il était beau, gentil, adorable, j’étais follement amoureuse, heureuse avec lui… C’était un ange, vraiment !
Et donc, je l’ai quitté. »

« Je ne comprends pas », lui dis-je. Elle précise :

« J’étais tellement heureuse avec lui, que j’étais persuadée que ça ne pourrait pas durer. J’étais persuadée qu’un jour il partirait et me quitterait pour une autre femme de son âge. Et ça, je ne pouvais pas le supporter. J’ai préféré rompre moi-même. »

Cet exemple met en avant une des caractéristiques des personnes qui ont l’étoile abandonnée : elle vont chercher à contrôler leur environnement, quitte à s’auto-saboter. La crainte de la trahison fait partie de leurs peurs sous-jacentes.

Les personnes qui ont l’étoile abandonnée, potentiellement, ont du mal à passer outre un deuil, une séparation, une rupture. Elles risquent de rester bloquées sur l’instant de la séparation, dans une forme de nostalgie, en ruminant la perte et sans voir que l’avenir est porteur d’un potentiel de guérison et de retour à la vitalité.

Comment avancer ?

Déjà, prendre conscience est une première étape.
Lorsque l’Étoile abandonnée se situe dans le Mois de naissance, il est souvent question d’un travail sur la lignée familiale, sur le transgénérationnel.
Il peut s’agir d’exil, de terres spoliés, d’une terre abandonnée, d’une maison adorée disparue. Il peut s’agir d’une femme trahie et abandonnée, d’une disparition brutale… La question de la trahison est souvent présente.
Lorsque l’Etoile Abandonnée se situe dans l’Heure de naissance, il est souvent question, dans le transgénérationnel, d’un enfant abandonné, ou qui n’a pas été accueilli.

J’ai déjà vu le cas d’un enfant mort-né qui ne figurait nulle part dans l’arbre généalogique, faute d’avoir été déclaré à l’état civil. Lui redonner une place dans l’arbre généalogique a fait partie du travail.

L’Étoile abandonnée est source d’inquiétude, d’anxiété dans les rapports aux autres. La peur du rejet, du bannissement, de la trahison, est souvent sous-jacente dans les rapports humains.

 

En résumé,

l’Étoile Solitaire c’est plutôt la solitude comme besoin vital, la recherche d’un face à face avec soi-même comme occasion d’introspection… L’inconfort existe parfois, mais il est surtout lié à une mauvaise compréhension de ce besoin vital, par soi ou par l’entourage.

L’Étoile abandonnée, elle, c’est plutôt la crainte de la solitude, comme résultant du bannissement ou de l’exil. Les peurs qui en résultent peuvent introduire des biais importants dans les relations aux autres.

 

Avec ces deux Étoiles, s’achève la série sur les « Petits Dieux » ; j’espère que, même sans passer par une formation complète en BaZi, vous y aurez trouvé des réponses et une meilleure connaissance de vous-même.

Et vous, qu’avez-vous découvert, en lisant ces articles ?

 

Crédit Photo :

© <a href=’https://fr.123rf.com/profile_virtosmedia’>virtosmedia</a>, <a href=’https://www.123rf.com/free-images/’>123RF Free Images</a>

Ajouter un commentaire