Image11

L’architecture bienveillante et holistique

L’Architecture Intérieure & écologique, au service de l’humain

Des espaces bienveillants, c’est la finalité de ma pratique en architeture intérieure,

concevoir/penser et transformer l’espace avec en ligne de mire :

Confort – Fonctionnalité – Respect – Accomplissement
  • Confort : pour le corps, pour le bien-être physique et la santé : on va donc se préoccuper de la qualité de l’air, des pollutions environnementales, de la qualité biotique du terrain ou du lieu construit… On va aussi prêter attention aux textures, aux lumières, aux couleurs… Afin que le lieu soit accueillant.
  • Fonctionnalité et ergonomie : parce que la fonctionnalité, c’est la première condition du bien—être : le lieu doit s’adapter aux fonctions, et être conçu au service de ses habitants (et donc à leur écoute…)… ce qui suppose d’entrer dans le détail des usages : Quoi, pour qui, pour quoi faire ?
  • Respect : Respect de l’environnement, par une logique d’économie, le choix de matériaux sains et respectueux de la nature dans leur cycle de vie, Respect aussi de l’humain aussi, par une recherche de chantiers sans conflits…
  • Accomplissement : douce pour l’esprit, pour les émotions : il est possible de façonner l’espace de façon à ce qu’il influe sur les processus cognitifs, les émotions…
    • en s’appuyant sur les recherches récentes sur les neurosciences, les sciences cognitives, l’intelligence émotionnelle,
    •  mais aussi sur les fondements, les archétypes, que nous portons au fond de nous-mêmes … éclairage apporté par les sciences humaines, l’anthropologie et l’ethnologie en particulier, mais aussi sur d’autres techniques énergétiques.

Si l’Architecte DPLG / HMONP pense le bâtiment dans son lien avec la ville ou le paysage, l’architecte d’intérieur pense l’espace dans son rapport avec l’humain.
Sa finalité est d’allier :

  • Usages : Fonctionnalité, ergonomie, fluidité du fonctionnement et des circulations
  • Esthétique : harmonie des proportions, des couleurs, des lumières, poésie de l’histoire racontée par l’espace…

L’architecte d’intérieur est à même de penser l’espace en lien avec les usages, jusque dans les détails.

Il veille à l’impact émotionnel des espaces (lien sur un article), car nous décodons les lieux, depuis la nuit des temps, au prisme de notre intuition : dangereux ou protecteur ? bienveillant ou malveillant ? confortable pour s’abriter, ou mieux vaut passer son chemin ?

En tant qu’architecte d’intérieur, je maîtrise aussi les questions techniques : je suis compétente  pour repenser les volumes, décloisonner les espaces, retravailler les façades …

Je m’entoure de professionnels qualifiés (entreprises, bureaux d’étude…) pour intervenir dans le respect du bâti (en particulier du bâti ancien)

Je possède une assurance qui me permet d’intervenir sur le second œuvre mais également, dans une certaine limite, sur la structure du bâtiment, avec toutes les démarches et précautions nécessaires (démarches avec la copropriété, autorisations d’urbanisme, recours à un ingénieur structure…

 

En cohérence avec les principes de l’architecture bienveillante, je veille sur :

  • Le choix de matériaux respectueux de l’environnement (matériaux écologiques) et de la qualité de l’air intérieur
  • La réduction des pollutions électromagnétiques (conception du plan électrique, préconisations d’équipements et sensibilisation aux bonnes pratiques)
  • Une équipe d’artisans respectueux du travail de l’équipe et respectueux du client

 

J’œuvre aussi bien pour des lieux de vie que des lieux professionnels, tout simplement parce que pour moi l’humain n’est pas coupé en morceaux :

  • entre sa quête en tant qu’individu qui cherche à se réaliser,
  • sa place dans une famille,
  • et sa place comme acteur économique
a

Exemples de réalisations

eget dolor. fringilla sit luctus venenatis, quis, id, adipiscing Sed tristique